Publié le Par Guillaume Michaud

Mon utilisation des médias sociaux

Salut vous autres, ça fait un bout depuis la dernière fois que vous m’avez lu.

J’ai décidé d’écrire sur un sujet qui me tient a coeur pour des raisons pratiques et personnelles : 

l’utilisation des médias sociaux dans le milieu de la danse. Je vous expliquerai comment je les utilise, pour quelles raisons, mais surtout ce que ça a apporté et changé dans ma carrière de danseur et chorégraphe.

Premièrement, j’ai toujours eu des mixed feelings par rapport aux médias sociaux parce que je trouve que c’est devenu une obsession.  Les danseurs vont en classe pour être choisis à la fin du cours et avoir la chance de performer pour ensuite obtenir de la visibilité. Les professeurs font la même chose pour promouvoir leur travail et pour l’avoir fait je dois avouer que c’est vraiment efficace. Cependant, on oublie parfois la vraie raison pour laquelle on prend des classes régulièrement : l’entrainement et le perfectionnement. C’est primordiale d’apprendre dans un environnement sans jugement où tout le monde a la chance de se surpasser sans crainte. D’un autre côté, je pense que pour certain cours axé plus sur l’aspect chorégraphique, c’est intéressant d’être mis au défi de performer on the spot devant une caméra et de réagir super rapidement face a l’apprentissage d’un enchainement long et compliqué.

Pour ce qui est de mon utilisation, j’ai publié dernièrement une vidéo sur laquelle je travaillais depuis longtemps et jamais je n’aurais pu imaginer le succès que ça a généré. Ceci étant dit, ça m’a amené à réfléchir sur les raisons pour lesquelles je suis aussi actif sur ce genre de plateformes. Au début c’était surtout pour partager mon évolution avec mes proches, mes amis, ma famille. Par la suite c’est devenu un genre de portfolio pour montrer ma versatilité et me donner de la crédibilité. Ça m’a permis de créer de nouveaux liens, j’ai acquis énormément de nouveaux contacts comme professeur et chorégraphe. Ce que je réalise, c’est que ça touche une audience vraiment élargie. Cette visibilité est devenue mon plus grand atout pour obtenir des contrats, pour enseigner des workshops et surtout pour partager mon art.

Nous entrons dans une aire où il est de plus en plus possible d’exposer la danse plus poussée, plus recherchée et surtout plus artistique à un public qui connait moins le domaine.  De plus en plus, on voit des concepts qui sortent du moule commercial établi, des danseurs qui poussent les limites du mouvement et qui dépassent les attentes du divertissement pour vraiment donner accès à du travail de qualité. Voici la raison pour laquelle je donne autant d’importance à mon activité sur les médias sociaux : rendre accessible mon art à un public beaucoup moins ciblé et beaucoup plus grand.

Alors en gros ce que je dis c’est : prenez des classes pour vous entrainer et vous perfectionner sans avoir le stress de devoir performer à la fin. Prenez d’autres classes pour vous donner un défi et vous préparer à d’éventuelles auditions. Partagez votre progrès avec vos amis et votre famille mais surtout créer du beau, qui choque, qui brasse et qui fait vivre des émotions et exposez-le pour instruire et inspirer le reste du monde.

À bientôt,
Guillaume Michaud

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *