Publié le Par Anne-Marie Vermette

Les aliments miracles: mythe ou réalité?

Pour garder la forme ou améliorer nos performances, plusieurs énoncés concernant des aliments « miracles » circulent parmi la population et chez les athlètes.

Pour démêler le tout, voici des petites précisions qui vous permettront de garder les deux pieds sur terre et de continuer à danser avec toute votre énergie!

Vrai ou Faux

Pour garder la ligne, il faut supprimer de notre alimentation tous les « P ».

Faux. Cette affirmation est totalement fausse. Tout d’abord, les aliments dont on fait référence sont des féculents : pain, pâtes, pomme de terre… Ces aliments nous procurent une source importante de glucides sous forme d’amidon. L’amidon est constitué d’une chaine de glucose. Le glucose, quant à lui, est le carburant essentiel de notre cerveau et de nos muscles. Ce qu’il faut retenir de tout ça; favoriser les féculents au naturel, les moins transformés par l’industrie et les accompagnés d’aliments faibles en sucre et/ou en gras.

Le lait au chocolat est une excellente boisson de récupération après un entraînement.

Vrai. C’est une excellente idée pour maximiser l’effet de l’exercice et prévenir l’épuisement après une séance d’activité de plus d’une heure. Le lait est un aliment nutritif qui renferme des glucides et des protéines. De plus, chaque tasse de lait que nous buvons, fournit le quart de nos besoins quotidien en calcium avec en prime, environ le tiers de la vitamine D, une denrée qui se fait plutôt rare en hiver. C’est aussi une bonne source de vitamine A et de plusieurs autres vitamines et minéraux, tel que du sodium et du potassium. Si vous optez pour le lait au chocolat du commerce choisir celui fait à base de lait 1%. On lui a ajouté du sucre soit l’équivalent en glucides d’un verre de lait et d’un fruit. Il est disponible en version traditionnelle et au chocolat noir. Ces deux versions fournissent sensiblement la même valeur nutritive. Si vous préférez le faire maison, il suffit d’ajouter 1 c. à table de cacao et de sucre à votre tasse de lait. Si vous prenez une poudre de chocolat sucrée, omettez le sucre. Bien mélanger le tout!

Les betteraves et surtout leur jus améliore notre performance.

Vrai. La betterave est un légume riche en nitrates. Ceux-ci favorisent la dilatation des vaisseaux sanguins et réduisent les besoins en oxygène lors de la pratique d’une activité physique continue. Ses bienfaits sur la performance sportive sont tout aussi valable lors d’une activité physique en altitude. D’autres aliments sont riches en nitrates tels que le céleri, la laitue, le radis et les épinards. Enfin, la betterave est riche en glucides, en vitamines et minéraux et possède de puissants antioxydants : les bétalaïnes. Ces pigments lui procurent une couleur prononcée et nous protègent contre plusieurs maladies.

Les suppléments sont essentiels pour améliorer les performances sportives.

Faux. La prise de vitamines et de minéraux n’est pas nécessaire si vous consommez une alimentation variée et adaptée à vos besoins. Tout comme l’eau, les vitamines et les minéraux ne fournissent pas d’énergie à votre organisme. Par contre, ils vous aident à bien utiliser l’énergie que vous consommez, afin d’assurer la croissance, l’entretien du corps ainsi que le maintien des fonctions vitales. Ils contribuent aussi à nous protéger contre plusieurs maladies.

En optant pour une alimentation adéquate en énergie et en mangeant des aliments riches en protéines tels que les produits laitiers, les œufs, la viande, le poisson, la volaille, les noix et les graines, les légumineuses, les produits de soya (tofu) à chaque repas et dans les collations après une séance d’entrainement, c’est amplement pour refaire vos muscles et couvrir vos besoins.

Réalité

Il est clair que certains aliments procurent des bénéfices sur notre performance physique. Par ailleurs, les composés en causes ne sont pas tous les mêmes d’un aliment à un autre et leurs effets non plus. Ainsi, ceci démontre bien l’importance d’avoir une alimentation variée et régulière au quotidien. Une alimentation déficiente comporte certainement des risques pour la santé et la performance. Les recettes miracles n’existent pas. Il faut tout simplement prendre le temps de bien bouger et bien manger pour vivre dans un corps sain.

Anne-Marie-Vermette, Nutritionniste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *