Publié le Par Marie-Eve Sauve

Quand la danse change une vie!

Vous est-il déjà arrivé de vous poser les questions suivantes : Que ce serait-il passé si j’avais pris telle décision au lieu d’une autre? Qu’est-ce que je serais devenue si j’avais fait d’autres choix?   Avez-vous déjà rencontré quelqu’un qui a eu une grande influence sur votre parcours de vie?    On dit souvent qu’on ne sait pas ce que l’avenir nous réserve. Et bien, disons que l’histoire suivante j’étais loin de l’avoir vu venir.

Plongeon, karaté, natation, athlétisme et gymnastique, tel était mon quotidien de jeune fille. Lors de mon entrée en secondaire 1, une bombe est tombée : une blessure qui mettait fin à ma carrière de gymnaste. Je ne pouvais plus poursuivre le programme Sports-Études avec mes amies de toujours et à 12 ans, j’étais rendue ‘’trop veille’’ pour me recycler dans un autre sport de haut niveau. Je devais donc retourner à l’école régulière de mon quartier avec des inconnus et ce, en plein milieu de l’année scolaire. La Terre a alors arrêté de tourner. Mon monde s’est écroulé.

Le directeur de l’école m’est alors arrivé avec une solution. Une drôle de solution. Un nouveau sport venait de faire son entrée dans le programme. Il m’a dit que si je voulais rester, la seule possibilité était d’aller m’inscrire à l’école de danse Louise Lapierre.

De la danse?

Ça existe vraiment des gens qui prennent des cours de danse?

Disons que je n’étais pas convaincue mais je voulais rester avec ma gang alors j’y suis allée…à reculons. Car si je prenais des cours privés intensifs, j’avais la permission de terminer l’année scolaire en cours (sous certaines conditions) pour ensuite débuter l’année suivante officiellement en danse et ainsi continuer mon parcours scolaire avec mes amis à l’école secondaire Antoine-de-St-Exupéry. Je suis alors arrivée en face du 1460 Mont-Royal Est, sans me douter que les 28 escaliers que je m’apprêtais à monter allaient changer ma vie. Un nouvel univers s’ouvrait à moi.

Par la suite, tout a déboulé : assistante, professeure de danse, responsable pédagogique et coordonnatrice des camps de jour, l’école de danse est devenue ma deuxième maison, ma deuxième famille. Grâce à cet univers, j’ai même été cheerleader pour les Alouettes de Montréal pendant 12 ans, ce qui m’a permis de vivre les plus belles expériences de ma vie. Mais ce qui est le plus incroyable dans tout ça, ce sont les amitiés que j’ai créées. Les amis auxquels au départ je ne voulais pas me séparer, sont devenus des connaissances (vive Facebook) mais ceux que j’ai rencontré grâce à la danse, sont dans ma vie pour y rester. Maintenant, mon travail, mon entourage et mes projets, tout tourne autour de la danse. C’est fou à quel point une simple décision peut changer notre parcours et réécrire notre histoire.

20 ans plus tard, je monte encore les 28 escaliers du 1460 Mont-Royal Est, et parfois il m’arrive de me demander : qu’est-ce que je serais devenue si j’avais fait d’autres choix? Mais vous savez quoi? La réponse m’importe peu car je suis heureuse comme ça! Mais j’ai envie de remercier mon directeur de l’époque, qui m’avait alors proposé une solution. Une drôle de solution.

Merci Monsieur Paul-Étienne Bouchard, la danse a changé ma vie!

Marie-Eve Sauvé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *